Le discours

Fabrice Caro, éditions Gallimard, collection Sygne, septembre 2018

Qu’arrive-t-il quand on demande à quelqu’un en pleine déprime post-rupture amoureuse d’écrire un discours de mariage ? Qui plus est quand il s’agit du mariage de sa soeur, bêtement amoureuse et filant la parfaite romance ? Et qui plus est en outre lorsque cette demande est formulée pendant le traditionnel repas familial où l’ennui flirte avec l’agacement ?

C’est le propos de ce livre raconté à la première personne et hilarant.L’unité de temps est d’un classicisme parfait puisque tout se déroule pendant les quelques heures de ce repas qui réunit les parents, Adrien le narrateur, sa soeur Sophie et son futur mari Ludo. Et pendant ce dîner, les pensées du narrateur virevoltent entre les possibilités de discours de mariage, sa rupture douloureuse, et sa famille, ou plutôt les relations qu’il entretient avec chacun des membres de sa famille. Ce sont des cercles concentriques et infinis qui se reforment d’un sujet à l’autre, et s’entrecroisent parfois.

Ce livre est tendre et désopilant à la fois. La description de la soirée d’anniversaire du narrateur, coincé sur un canapé entre sa mère et son père le jour de ses trente ans, à regarder le Gendarme de Saint-Tropez est tordante. Les affres de la séparation et de l’attente d’un message (et bien qu’aussi drôles, décrits d’une façon très différente de ce qu’on a pu lire dans Songe à la douceur) sont racontés avec précision et ironie. Bref, on passe un excellent moment !

Alors ce livre, il est pour qui ? Il est pour tout les gens qui aiment sourire en lisant. S’il en est encore temps, à recommander un soir d’automne frileux où on se pelotonnerait au coin du feu ou sous la couette. Ce livre est pour tout public ; à mon avis, l’expérience de lecture doit même pouvoir se transformer de lecture solitaire en lecture familiale à voix haute, ce qui permettra de sourire encore plus aux descriptions de scènes de famille, à l’idée de ce qu’on vit (ou de ce qu’on pourrait vivre !).

Marie-Eve

2 commentaires sur “Le discours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s