Les recettes de la vie

Jacky Durand, folio, 206 pages, 7,50€

Henri est cuisinier et propriétaire du Relais fleuri, un restaurant de quartier, sans prétention, dont les plats sont à la fois simples et délicieux. Pour Julien, son fils, il exerce le plus beau métier du monde ; et ce dernier ne rêve que d’une chose, mettre ses pas dans ceux de son père. Le livre démarre par la fin, les derniers jours d’Henri, et son fils qui raconte sa vie. Un très joli récit, tendre et généreux, comme les personnages qu’il met en scène.

Ce roman est avant tout le récit d’une vocation contrariée, celle d’un enfant qui rêve de faire comme son père et n’y est pas autorisé. Peu de surprises dans le déroulé de l’histoire, même si un mystère plane autour de cette famille étrange, isolée, ce couple dont on sent la mère décalée, comme étrangère à sa famille. C’est un des arcs narratifs du récit que d’en comprendre la raison, on ne dira donc rien à ce sujet.

Mais l’essentiel est ailleurs. L’essentiel c’est cette tendresse qui entoure la relation de son père et de son fils. Une tendresse en filigrane, qui se devine dans les silences, les moments de solitude autour de la cuisine, autour de cette « cocotte en fonte noire qui est le vaisseau amiral des cuissons lentes », la poésie avec laquelle sont décrites des recettes qui donnent immédiatement envie de se saisir d’ingrédients simples et de les sublimer en les travaillant amoureusement.

C’est aussi ce vocabulaire nouveau, ces mots insoupçonnés qui décrivent des tours de mains, des façons de faire, « singer une viande quand on la saupoudre de farine ; cardinaliser les crustacés en les faisant revenir à feu vif pour leur faire prendre une couleur rouge orangé ; vanner une sauce en la remuant avec une spatule pour empêcher la formation d’une pellicule. » (p. 107) Impossible de lire ces phrases sans commencer à avoir faim !

Un roman d’apprentissage, un roman culinaire, un roman tendre et bienveillant. Tout ce dont on a besoin en ce moment !

Alors ce livre il est pour qui ? Pour les amoureux de la cuisine, assurément ! Ceux qui aiment les belles histoires, faites de relations simples et fortes, avec un peu d’émotion. Un livre idéal pour se changer les idées…

Marie-Ève

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s