Conversations entre amis

Sally Rooney, éditions de l’Olivier, 5 septembre 2019, 296 pages, 23€

Ce livre est un grand livre. Il dit tout et il ne dit rien. Il se passe à Dublin mais ce pourrait être en France, aux Etats-Unis, ailleurs. Il ne se passe pas grand-chose et pourtant, toutes les questions essentielles sont abordées, l’amour, l’amitié, la maladie, l’avenir. Il a un ton, une langue, unique et irritante, unique et poétique, lancinante. Une musique dont on a du mal à se déprendre. Lire la suite « Conversations entre amis »

La Mer à l’envers

Marie Darrieussecq, P.O.L, août 2019, 18,50€

Comment écrire sur le drame des migrants ? Comment, en étant artiste, apporter sa pierre à la dénonciation ? Marie Darrieussecq le fait, et le fait très bien, et par ce livre elle montre – mais était-il besoin de le prouver ? – que l’artiste, quel qu’il soit, quand il est ancré dans son époque, les yeux grands ouverts, est indispensable. Lire la suite « La Mer à l’envers »

Le Couteau

Jo Nesbo, Gallimard, coll. Série noire, août 2019, 604 pages, 22€

Douzième opus de la série des « Harry Hole », chaque livre est un peu plus risqué que le précédent. À chaque fois les fans (dont je fais partie !) entament le livre avec une certaine appréhension : « Le dernier était tellement bien, celui-ci le sera-t-il autant ? ». Et à chaque fois la réponse est la même : oui ! Aussi bien, mieux peut-être ? Réponse identique pour celui-ci, et quel bonheur ! Lire la suite « Le Couteau »

Civilizations

Laurent Binet, Grasset, août 2019, 378 pages, 22€

Que ce serait-il passé si les Espagnols et les Portugais n’avaient pas conquis le continent sud américain ? Si les Incas n’avaient pas été décimés par Christophe Colomb et ses successeurs, car ils auraient été immunisés déjà contre les virus importés de l’Ancien Monde, et qu’ils auraient connu, eux aussi, l’existence du fer et des armes ? C’est ce à quoi s’attache à décrire Laurent Binet dans une uchronie réjouissante. Lire la suite « Civilizations »

Le Cœur de l’Angleterre

Jonathan Coe, Gallimard, coll. «Du Monde entier », août 2019, 550 p., 23€

Roman du Brexit, roman de l’Angleterre… Voilà ce que tous ceux qui l’ont lu disent déjà de ce livre. Oui mais cela va bien au-delà. Jonathan Coe réussit l’exploit de réaliser ce que son héros Benjamin Trotter s’était donné pour projet de faire : écrire un roman global, qui raconterait à la fois sa propre vie et l’histoire anglaise. Dire la substance de son pays, au travers de celles de ses personnages. Un tout-en-un magistral et parfaitement réussi ! Lire la suite « Le Cœur de l’Angleterre »

Cortázar

De Marc Torices (dessins) et Jesús Marchamalo, traduction de l’espagnol Benoît Mitaine, éd. Presque Lune

La couverture : un personnage tout en longueur, cheveux noirs, raie sur le côté, grands yeux étonnés et profonds. Six portraits en pastille, Julio Cortázar, de jeune à plus âgé. Et de la couleur, des dégradés, des touches de fantaisie et de rêverie. On plonge immédiatement dans la vie et l’œuvre de cet immense auteur argentin.

Lire la suite « Cortázar »

Nous sommes aujourd’hui réunis

Jamie Weisman, Actes Sud, juin 2019, 334 pages, 22,50€.

Atlanta, Etats-Unis, la belle Elizabeth Gottlieb, qui fait partie de la bourgeoisie juive de la ville, est sur le point de se marier. Cet événement n’est que le prétexte à un magnifique roman choral, où s’égrènent les portraits de femmes et d’hommes banaux et extraordinaires à la fois. Lire la suite « Nous sommes aujourd’hui réunis »