L’atlas des femmes

Joni Seager, Robert Laffont, 22€

Révolte.

C’est le mot qui  surgit de mes lèvres après avoir refermé ce livre, car c’est pour moi l’étincelle qui a ravivé le foyer.  Ainsi ce n’est pas que des droits mais de toute la condition féminine dont parle ce livre, cet Atlas, révélant des faiblesses liées à d’immenses inégalités. Car même si on savait déjà que les inégalités existent, là elles sont montrées, visuellement, et y compris dans des pays pour lesquels on pensait que le combat était en voie d’être gagné (notamment dans les pays occidentaux). Lire la suite « L’atlas des femmes »

Atlas de l’Anthropocène

François Gemenne, Alessandra Rankovic, Atelier de cartographie de Sciences Po, Sciences Po Les Presses, juill. 2019, 158 p., 25€

C’est dans une période de mobilisation de la jeunesse que parait l’Atlas de l’Anthropocène. Tout d’abord Atlas, qui était dans l’antiquité une figure mythologique sur qui reposait tout le poids de la Terre. A la suite, un terme moins connu :  Anthropocène. Dans cet atlas, nous découvrons non seulement le sens mais également l’impact de ce phénomène ou plutôt de ce changement, sur notre planète et nos vies. En effet le terme de l’Anthropocène qui apparait autour des années 2000, désigne cette nouvelle ère dans laquelle nous sommes entré.e.s : celle de l’Anthropos, de l’Homme. Lire la suite « Atlas de l’Anthropocène »

Le Monde de Sophie

Jostein Gaarder, Point, (1re édition 1991), 648 pages, 10 €

Le Monde de Sophie, nous allons le découvrir en même tant qu’elle. Adolescente sur le point de fêter ses 15 ans, Sophie redécouvre le monde qui l’entoure à travers une correspondance et relation avec Alberto Knox, un mystérieux philosophe. Celui-ci lui fait parvenir des questions existentielles ( « Qui es-tu ? », « D’où vient le monde ? ») auxquelles elle doit réfléchir. Les outils de réflexion sont apportés par les cours de philosophie, tout d’abord écrits, puis oraux qui alternent avec les questions. Le lecteur va ainsi voyager à travers le temps pour suivre l’évolution des courants philosophiques. C’est alors les pensées de grands philosophes (de Socrate à Sartre) qui sont expliquées, ainsi que des courants tels que les Cyniques, les Épicuriens, les Stoïciens et les Néo-Platoniciens. Lire la suite « Le Monde de Sophie »

On la trouvait plutôt jolie

Michel Bussi, Pocket, octobre 2018, 537 pages, 7,90€

Michel Bussi nous plonge à la perfection dans une intrigue pleine de suspense et de surprises. Un suspense qui dure jusqu’aux dernières pages, et dont on peut imaginer tous les dénouements possibles, ce ne sera jamais le bon. L’auteur nous perd sur des chemins hypothétiques, nous induit en erreur pour mieux nous étonner. Lire la suite « On la trouvait plutôt jolie »

The Hate U Give

Angie Thomas, Nathan, mars 2018, 495 pages, 17,95 €

The Hate U Give, de Angie Thomas, nous emmène dans les Etats-Unis d’aujourd’hui, où sont encore présentes violences policières, discrimination, et ségrégation socio-spatiale. C’est à travers les yeux d’une adolescente que l’on voit l’horreur de cette réalité, où se mêlent conflits de gang, manifestations et luttes. Une lutte qu’endure tout un quartier, une lutte contre les violences policières, une lutte qui ne se fait pas sans quelques difficultés. Lire la suite « The Hate U Give »

La Dame de Monsoreau

Alexandre Dumas, 1re édition 1846, Folio,  983 pages

Ce livre est une histoire d’amour et d’aventures qui se déroule en France en 1578, sous le règne d’Henri III, en pleine guerres de religion. Il raconte  d’abord l’histoire d’amour impossible entre la Dame de Monsoreau et le seigneur de Bussy. Elle est impossible (ou en tous cas compliquée…), parce que Diane de Méridor (la Dame de Monsoreau) vient de se marier ; et en plus, le Prince (Duc d’Anjou, frère du Roi et également le maître du seigneur de Bussy) est amoureux d’elle. Cette histoire d’amour est le fil rouge du roman. Lire la suite « La Dame de Monsoreau »