Je remballe ma bibliothèque

Alberto Manguel, éditions Actes Sud, octobre 2018, 157 pages, 18€

Une élégie et quelques digressions, est-il précisé dans le sous-titre de ce dernier livre d’Alberto Manguel. On retrouve ici avec un immense plaisir l’auteur de Une histoire de la lecture (Actes Sud, 1998), ou de La bibliothèque, la nuit (Actes Sud, 2006).  Avec Manguel, je me sens soudain beaucoup moins obsessionnelle avec les livres 🙂 C’est notre maître à tous, nous les bibliovores, bibliophiles, et autres passionnés immodérés du livre.

Lire la suite « Je remballe ma bibliothèque »

Le peintre dévorant la femme

Kamel Daoud, éditions Stock, collection Ma nuit au musée, août 2018

Déconcertée, troublée, émerveillée. Sentiments à l’image de la couverture de ce livre, qui fait rêver avec ses étoiles brillantes et désordonnées.

Je crois avoir souligné au moins une phrase par page, corné beaucoup d’autres, ce livre est sorti vivant de ma lecture ! Les phrases sont merveilleuses, poétiques et chantantes. En le finissant, je ne suis pas certaine de tout avoir bien compris ; et comme tout livre poétique, je me dis que ce n’est pas si grave, la musique et les idées aperçues et touchées suffisent, le rêve et la réflexion vont cheminer et vivre leur vie propre dans les jours à venir. Lire la suite « Le peintre dévorant la femme »

Sorcières – La puissance invaincue des femmes

Mona Chollet, éditions La Découverte, collection Zone, septembre 2018, 240 pages, version papier 18 €

Quel parallèle entre les sorcières du Moyen Âge, chassées et tuées, souvent au nom de Dieu, et notre époque actuelle ? A première vue, rien, et pourtant.

Femmes elles étaient, femmes nous sommes. Elles faisaient peur, on les tuaient. Aujourd’hui encore, combien de femmes sont maltraitées, tuées, malmenées, blessées, dégradées, juste parce qu’elles sont… femmes ? Et encore la France n’est pas le pire endroit où vivre.

Mona Chollet circonscrit son sujet dans une introduction que personnellement j’ai jugé un peu longue. Faire la synthèse des recherches menées sur le sujet des « sorcières » en une quarantaine de pages m’a semblé dommage. On sent qu’elle s’est retenue pour ne pas faire plus long sur un sujet qu’elle maîtrise et adore. Mais une fois sorti de là, quand elle dresse le portrait de ces trois catégories de femmes d’aujourd’hui qui, par choix, se situent hors de la norme et l’assument, le propos est lumineux et passionnant. Lire la suite « Sorcières – La puissance invaincue des femmes »