Le Couteau

Jo Nesbo, Gallimard, coll. Série noire, août 2019, 604 pages, 22€

Douzième opus de la série des « Harry Hole », chaque livre est un peu plus risqué que le précédent. À chaque fois les fans (dont je fais partie !) entament le livre avec une certaine appréhension : « Le dernier était tellement bien, celui-ci le sera-t-il autant ? ». Et à chaque fois la réponse est la même : oui ! Aussi bien, mieux peut-être ? Réponse identique pour celui-ci, et quel bonheur ! Lire la suite « Le Couteau »

Art et décès

Sophie Hénaff, Albin Michel, mars 2019, 315 pages, 18,50€

La brigade des Innocents est de retour ! Après « Poulets grillés » qui l’avait vu se constituer, et « Rester groupés », qui l’avait vu se souder, on la retrouve avec un grand plaisir évoluant cette fois dans le milieu du cinéma. Anne Capestan, commissaire à la tête de la brigade est en congé parental et ne se déplace pas sans sa fille Joséphine, petit monstre de quelques mois qui accapare tout son temps, le père étant en prison. Mais elle  reprendra du service lorsqu’un meurtre sera commis sur le plateau de tournage où sévit le lieutenant Rosière, membre éminent de la brigade en disponibilité pour écrire le scénario du film.

Lire la suite « Art et décès »

On la trouvait plutôt jolie

Michel Bussi, Pocket, octobre 2018, 537 pages, 7,90€

Michel Bussi nous plonge à la perfection dans une intrigue pleine de suspense et de surprises. Un suspense qui dure jusqu’aux dernières pages, et dont on peut imaginer tous les dénouements possibles, ce ne sera jamais le bon. L’auteur nous perd sur des chemins hypothétiques, nous induit en erreur pour mieux nous étonner. Lire la suite « On la trouvait plutôt jolie »

Entre deux mondes

Olivier Norek, Pocket, novembre 2018, 1re édition Michel Laffon 2017

Un polar, pour changer un peu des romans, étrangers ou francophones. Et quel plaisir j’ai pris à le lire ! celui-ci n’a pas été arrêté en route. Au contraire : plus je tournais les pages, plus j’avais envie de les tourner. Après quelques chapitres nécessaires pour exposer l’action, dans lesquels il faut laisser aux personnages le temps de s’installer, j’ai dévoré. Lire la suite « Entre deux mondes »