Ne plus jamais marcher seuls

Laurent Seyer, Finitude, juin 2020,  200 p., 17€

Oh la jolie surprise de ce calme dimanche de juillet ! Sous ses airs de comédie à la britannique, sur fond de foot et de Brexit, le roman de Laurent Seyer dit subtilement la différence. Drôle et sensible, on ferme le livre avec les yeux humides, et l’impression d’avoir fait une belle rencontre. Lire la suite « Ne plus jamais marcher seuls »

Le Cœur de l’Angleterre

Jonathan Coe, Gallimard, coll. «Du Monde entier », août 2019, 550 p., 23€

Roman du Brexit, roman de l’Angleterre… Voilà ce que tous ceux qui l’ont lu disent déjà de ce livre. Oui mais cela va bien au-delà. Jonathan Coe réussit l’exploit de réaliser ce que son héros Benjamin Trotter s’était donné pour projet de faire : écrire un roman global, qui raconterait à la fois sa propre vie et l’histoire anglaise. Dire la substance de son pays, au travers de celles de ses personnages. Un tout-en-un magistral et parfaitement réussi ! Lire la suite « Le Cœur de l’Angleterre »

La libraire

Penelope Fitzgerald, Quai Voltaire/La Table Ronde, 1978, 2006 pour l’édition française, 2016 pour la réédition, 170 pages, 14€

Quel enthousiasme et quel bonheur, et quelle attente, quand j’ai démarré ce livre ! L’histoire d’une femme qui, dans une petite ville de l’Angleterre profonde de la fin des années 50, envers et contre tout, devient libraire, rendez-vous compte ! Je me projetais, persuadée que j’allais trouver dans ces pages une sorte de prophétie qui pourrait devenir auto-réalisatrice… Et au final, j’espère bien que non. Laissons donc ce livre sur l’étagère des romans, et n’en faisons pas un fétiche. Ceci dit, j’ai pris un immense plaisir à sa lecture. Lire la suite « La libraire »