L’île des âmes

Piergiorgio Pulixi, Gallmeister 2021, 538 pages, 25,80€

Eva Croce et Mara Rais, formant une équipe nouvellement constituée au service des « crimes non élucidés » de Cagliari nous entraînent ici dans une intrigue palpitante, sur fond de meurtres rituels. Ce livre est une pépite : roman noir, suspense qui monte, duo de policières de choc, dépaysement garanti (on est au cœur de la Sardaigne, ses rites, ses silences), ironie mordante. Tous les ingrédients du très très bon roman sont réunis.

Lire la suite « L’île des âmes »

Normal People

Sally Rooney, éditions de l’Olivier, mars 2021, 320 p., 22€

Qu’est-ce que c’est, être « normal » quand on a dix-sept ans ? Qu’on va au lycée, qu’on n’a pas d’amis, qu’on est suprêmement intelligent, qu’on n’est pas intégré ? Est-ce une situation qui dure, qui s’installe ? Après le magnifique « Conversations entre amis », Sally Rooney nous offre dans ce deuxième livre une réponse tout en finesse et délicatesse.

Marianne a dix-sept ans justement, et vit dans une petite ville d’Irlande, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle n’est pas vraiment bien dans sa peau, et se pose quelques questions. Au lycée, elle est amenée à croiser Connell. Tout le contraire d’elle ! Il est normal lui, ou en tous cas il en a l’air ! Suprêmement intelligent également mais plein de charme, intégré, « populaire », plein d’amis, de petites amies, amies qui la plupart du temps l’indiffère. C’est normal ça ?

Évidemment les deux se connaissent (la mère de l’un est employée chez la mère de l’autre). Évidemment il va se passer quelque chose entre eux.

Et puis ils vont grandir, changer. Les scènes se succèdent à quelques semaines, où mois d’intervalle, créant ces creux que l’on comble avec l’imagination.

Sally Rooney nous raconte avec la même sensibilité dont elle avait fait preuve dans « Conversation entre amis », les affres de l’adolescence et de l’entrée dans l’âge adulte. Le regard sévère que l’on peut porter sur soi. L’importance des autres. Les occasions ratées. L’indicible qui prend une place démesurée. La vie quoi !

Alors ce livre il est pour qui ? Ce livre est un bijou de sensibilité, qui devrait intéresser tout le monde, y compris les jeunes, à partir de 16 ans sans problème. Ça devrait les rassurer ! À lire sans tarder !

Marie-Eve

Betty

Tiffany Mc Daniel, Gallmeister, août 2020, 720 p., 27,50€

Voilà un livre sur lequel j’aurais : ou envie d’écrire et parler pendant des heures ; ou envie de me taire en disant juste « lisez-le, en confiance, sans rien en savoir, sans rien en attendre, lisez et vous serez transporté, il n’y a pas de mots assez forts pour en parler ». D’ailleurs, vous pouvez arrêter la lecture de ce billet juste après avoir lu cette phrase, et attendre demain l’ouverture des librairies pour aller vous procurer ce livre. Ou le lire  jusqu’au bout, et j’espère réussir à vous donner la même envie : c’est, pour moi, un des meilleurs livres de cette rentrée littéraire !

Lire la suite « Betty »

La Vie en chantier

Pete Fromm, éd. Gallmeister, septembre 2019, 381 p., 23,60€

Ce livre est l’histoire d’un achèvement et d’une reconstruction : l’achèvement d’une maison délabrée et la reconstruction du principal personnage, Taz, après le décès de sa femme. Non, n’arrêtez pas la lecture là ! et surtout ne croyez pas que ce livre est triste et morose. Bien au contraire. Il est lumineux et drôle. Lire la suite « La Vie en chantier »

Borgo Vecchio

Giosue Calaciura, Notabilia, août 2019, 160 p., 16€

Palerme, le quartier du Borgo Vecchio, pauvre parmi les pauvres, trois enfants amis pour la vie, une prostituée au grand cœur, un voleur, l’incontournable curé, un cheval qui parle, l’amour, la trahison, la misère, la joie. La magie. Borgo Vecchio est un livre petit par la taille mais immense par le talent. Un de mes gros coups de cœurs de la rentrée. Lire la suite « Borgo Vecchio »

Conversations entre amis

Sally Rooney, éditions de l’Olivier, 5 septembre 2019, 296 pages, 23€

Ce livre est un grand livre. Il dit tout et il ne dit rien. Il se passe à Dublin mais ce pourrait être en France, aux Etats-Unis, ailleurs. Il ne se passe pas grand-chose et pourtant, toutes les questions essentielles sont abordées, l’amour, l’amitié, la maladie, l’avenir. Il a un ton, une langue, unique et irritante, unique et poétique, lancinante. Une musique dont on a du mal à se déprendre. Lire la suite « Conversations entre amis »

La Mer à l’envers

Marie Darrieussecq, P.O.L, août 2019, 18,50€

Comment écrire sur le drame des migrants ? Comment, en étant artiste, apporter sa pierre à la dénonciation ? Marie Darrieussecq le fait, et le fait très bien, et par ce livre elle montre – mais était-il besoin de le prouver ? – que l’artiste, quel qu’il soit, quand il est ancré dans son époque, les yeux grands ouverts, est indispensable. Lire la suite « La Mer à l’envers »

Phalène fantôme

Michèle Forbes, La Table ronde, coll. La petite vermillon, janv. 2019, 362 p., 8,90€

Parler de ce livre, c’est simple et difficile en même temps.

Simple parce que cela pourrait tenir en quelques mots : c’est l’un des plus beaux livres que j’ai lus ces dernières années (oui oui, je n’ai pas peur de le dire !). Difficile parce que j’aimerais tellement trouver les bonnes phrases pour donner à tout le monde envie de le lire…

Lire la suite « Phalène fantôme »

La plus précieuse des marchandises

Jean-Claude Grumberg, Seuil, coll. La librairie du XXIe siècle, janvier 2019, 110 pages, 12€

Il y a des livres dont, en les refermant, on sait qu’ils marqueront. Il y a des livres si forts qu’ils imprègnent, qu’ils tournent dans notre tête, qui, après même leur lecture, poursuivent leur vie, autonomes. Hier soir, j’ai lu d’une traite, sans m’arrêter, « La plus précieuse des marchandises » ; je l’ai posé ; et le livre a continué à vivre. J’ai rêvé de trains toute la nuit… Un conte pour dire l’irracontable, qui a pourtant été si souvent et avec tant de force décrit par d’autres ; mais il ne s’agit pas là d’un livre de plus. Il s’agit d’un grand livre. Car parfois les choses les plus simples sont les plus belles et les plus fortes. Lire la suite « La plus précieuse des marchandises »

Le baiser

Sophie Brocas, Julliard, janvier 2019, 297 pages, 20€.

Non, il n’y a pas QUE Houellebecq en cette rentrée littéraire de janvier ! Et heureusement ! A l’office du 3 janvier se trouvait une pépite, un livre bien construit, instructif, à l’histoire intéressante, bien écrit, pas du tout morose, parfois drôle. Bref, une pépite, mon premier coup de cœur de l’année ! Lire la suite « Le baiser »

Salina – les trois exils

Laurent Gaudé, Actes Sud, octobre 2018, 149 pages, 16,80 €

J’ai hésité à écrire sur ce livre, sorti depuis trois mois, et sur lequel tout a été dit déjà. Et en même temps, je pense qu’il est impossible de trop en parler. Alors modestement, j’ajoute une petite pierre sur l’autel des louanges.

L’histoire de Salina avait déjà été racontée par Laurent Gaudé en 2009, sous la forme d’une pièce de théâtre. Passer au roman n’a rien enlevé à la force de l’histoire. Lire la suite « Salina – les trois exils »