La servante écarlate

Margaret Atwood, Robert Laffont, coll. Pavillons poche, sept. 2019, 538 p.

J’avoue que, n’étant pas particulièrement attirée par la science-fiction et autres dystopies, je faisais, il y a encore quelques jours, partie de ceux qui n’avaient ni lu, ni vu la « Servante écarlate ». Partie aussi de celles et ceux qui se trouvaient un peu dépassés par l’engouement suscité par la sortie événement de « The Testaments ». Oui mais ça c’était avant. Je viens d’achever le livre fondateur de Margaret Atwood et j’ai compris. Lire la suite « La servante écarlate »