Des diables et des saints

Jean-Baptiste Andrea, L’Iconoclaste, janvier 2021, 364 p., 19€

Qui n’a jamais rêvé devant ces pianos laissés à l’intention du public dans des lieux de passage, des gares, des galeries marchandes ? Qui ne s’est jamais arrêté devant un ou une pianiste particulièrement doué.e, curieux.se de son histoire ? Si d’aventure cela vous est arrivé, et que vous pouviez vous glisser dans ce livre, peut-être alors auriez-vous pu croiser Joe ? Il erre de gare en aéroport, jouant sans relâche, et à la perfection, Beethoven. Pourquoi ? C’est l’histoire de ce livre de Jean-Baptiste Andrea qu’il faut découvrir sans plus tarder.

Lire la suite « Des diables et des saints »

Honoré et moi

Titiou Lecoq, éditions l’Iconoclaste, 295 p., 18€

Fan de Balzac, fan du « Balzac » de Zweig, j’ai appréhendé ce livre avec curiosité. Pari réussi, je me suis laissée happer dès les premières pages, et ne l’ai plus quitté ! Le sous-titre « Parce qu’il a réussi sa vie en passant son temps à la rater, Balzac est mon frère » donne le ton de l’ouvrage, renforcé encore par l’avant-propos, et le post scriptum final. Bien plus qu’une biographie, c’est une leçon de vie. Lire la suite « Honoré et moi »

« Je me promets d’éclatantes revanches »

Valentine Goby, éditions L’Iconoclaste, août 2017, 178 pages, 17€

Ce livre est salutaire, et devrait être lu de tous, petits et grands, hommes et femmes, jeunes et vieux.

C’est le récit d’une rencontre. Une rencontre entre l’auteure, Valentine Goby, et une autre auteure, décédée en 1985, femme, amoureuse, communiste, résistante, rescapée d’Auschwitz, écrivain, libre : Charlotte Delbo. Lire la suite « « Je me promets d’éclatantes revanches » »