Né d’aucune femme

Franck Bouysse, La Manufacture de livres, janvier 2019, 334 pages, 20,90€

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas été autant entraînée dans le sillage d’un livre ! Voilà de ces romans dont on est à la fois heureux d’en avancer la lecture parce que l’envie de connaître la suite est à la limite de l’intolérable (nuits blanches assurées et petits matins douloureux d’avoir trop veillé, l’avantage étant que l’on avance vite, donc cela ne se reproduit pas trop !)  ; et que l’on est triste de finir parce que oui, d’accord, on sait enfin ce que l’auteur a si bien manigancé pour nous révéler, mais que justement, on n’a plus rien à savoir… Dilemme du lecteur passionné : avancer ou retarder la poursuite d’un livre… Lire la suite « Né d’aucune femme »

L’Empreinte

Alexandria Marzano-Lesnevich, Sonatine Editions, janvier 2019, 471 pages, 22 €

Ce livre est un objet littéraire étrange et prenant. Du récit d’un crime : on pense en le lisant à « De sang-froid » de Truman Capote, ou parfois, à certains livres de Philippe Jaenada comme « La Serpe » ou « Petite femelle ». Alexandria Marzano-Lesnevich fait le récit d’un crime horrible, le meurtre d’un petit garçon de six ans, Jeremy, par Ricky Langley, qui l’aurait peut-être également violé (le doute subsiste). Mais au-delà de ce récit, ce qui rend ce livre bouleversant est la propre histoire de l’auteure, les abus sexuels qu’elle a subis, enfant, de la part de son grand-père. Les deux s’entremêlent finement. Lire la suite « L’Empreinte »

Par-delà la pluie

Víctor del Árbol, éditions Actes sud, collection « Actes noirs », janvier 2019, 448 pages, 23€

Le dernier livre de Víctor del Árbol est bi-polaire. Il est noir et sombre comme la pluie ; mais il est aussi lumineux comme le soleil que l’on trouve « par-delà les nuages ». Il se déroule dans la lumière espagnole, principalement entre Séville et Tarifa ; mais aussi dans la grisaille suédoise de Malmö. Et les personnages qu’il met en scène ont, pour la plupart, des parts d’ombres et de lumière. Bref, comme à chacun de ses romans, Víctor del Árbol met en scène l’humanité dans toute sa subtilité. Lire la suite « Par-delà la pluie »