Des diables et des saints

Jean-Baptiste Andrea, L’Iconoclaste, janvier 2021, 364 p., 19€

Qui n’a jamais rêvé devant ces pianos laissés à l’intention du public dans des lieux de passage, des gares, des galeries marchandes ? Qui ne s’est jamais arrêté devant un ou une pianiste particulièrement doué.e, curieux.se de son histoire ? Si d’aventure cela vous est arrivé, et que vous pouviez vous glisser dans ce livre, peut-être alors auriez-vous pu croiser Joe ? Il erre de gare en aéroport, jouant sans relâche, et à la perfection, Beethoven. Pourquoi ? C’est l’histoire de ce livre de Jean-Baptiste Andrea qu’il faut découvrir sans plus tarder.

Lire la suite « Des diables et des saints »

Les pianos perdus de Sibérie

Sophy Roberts, Calmann-Lévy, janvier 2021, 412 pages, 21,90€

A travers ce récit de dix-sept chapitres qui balayent une multitude de règnes, de personnages, de légendes, de Catherine II de Russie à Vladimir Poutine, Sophy Roberts nous raconte de façon romanesque et passionnée sa quête du piano parfait, parmi tous ceux dont la trace s’est égarée dans les méandres de l’histoire. Un voyage féérique dans le temps et l’espace, bien loin de l’image que porte habituellement la Sibérie.

Lire la suite « Les pianos perdus de Sibérie »

La familia grande

Camille Kouchner, Seuil, janvier 2021, 208 p., 18€

Dans ce récit écrit dans le secret, et on comprend pourquoi en le lisant, Camille Kouchner raconte l’indicible, le viol dont a été victime son frère jumeau, par son beau-père. Beau-père connu, médiatique, séducteur et aimé, à l’aura puissante, tous qualificatifs qui expliquent le soutien, conscient ou inconscient de la « familia grande ».

Lire la suite « La familia grande »

Betty

Tiffany Mc Daniel, Gallmeister, août 2020, 720 p., 27,50€

Voilà un livre sur lequel j’aurais : ou envie d’écrire et parler pendant des heures ; ou envie de me taire en disant juste « lisez-le, en confiance, sans rien en savoir, sans rien en attendre, lisez et vous serez transporté, il n’y a pas de mots assez forts pour en parler ». D’ailleurs, vous pouvez arrêter la lecture de ce billet juste après avoir lu cette phrase, et attendre demain l’ouverture des librairies pour aller vous procurer ce livre. Ou le lire  jusqu’au bout, et j’espère réussir à vous donner la même envie : c’est, pour moi, un des meilleurs livres de cette rentrée littéraire !

Lire la suite « Betty »

Rita sauvée des eaux

Sophie Legoubin-Caupeil, Alice Charbin, Delcourt, avril 2020, 175 p., 22,95€

Quelle merveille que ce roman graphique ! Encore que le mot roman, en l’occurrence, ne soit pas vraiment adapté. Car c’est bien son histoire que raconte ici l’autrice, Sophie Legoubin-Caupeil, au travers de sa rencontre avec Rita. Un livre pour voyager, s’émerveiller, se (re)construire.

Lire la suite « Rita sauvée des eaux »

Ne plus jamais marcher seuls

Laurent Seyer, Finitude, juin 2020,  200 p., 17€

Oh la jolie surprise de ce calme dimanche de juillet ! Sous ses airs de comédie à la britannique, sur fond de foot et de Brexit, le roman de Laurent Seyer dit subtilement la différence. Drôle et sensible, on ferme le livre avec les yeux humides, et l’impression d’avoir fait une belle rencontre. Lire la suite « Ne plus jamais marcher seuls »

La vie mensongère des adultes

Elena Ferrante, Gallimard, coll. Du monde entier, 404 pages, 22€

Fan absolue, comme beaucoup, de L’amie prodigieuse, j’ai ouvert le dernier roman d’Elena Ferrante avec une énorme envie et une légère appréhension. Celui-ci sera-t-il aussi bien ? Sans plus tarder et n’en déplaise aux grincheux, aux boudeurs de plaisir, aux nostalgiques, la réponse est OUI ! et voici pourquoi.

Lire la suite « La vie mensongère des adultes »

Le sang ne suffit pas

Alex Taylor, Gallmeister, mai 2020, 316 pages, 23€ 

Nous sommes chez nous, confinées chaudement, et en fait non. Lire ces pages du roman d’Alex Taylor (à paraître le 27 mai), c’est se retrouver plongés brutalement dans un autre univers, dans un paysage de neige, de montagne, où une ourse rôde, où la mort règne, où le seul objectif qui vaille est de survivre. Lire la suite « Le sang ne suffit pas »

Les recettes de la vie

Jacky Durand, folio, 206 pages, 7,50€

Henri est cuisinier et propriétaire du Relais fleuri, un restaurant de quartier, sans prétention, dont les plats sont à la fois simples et délicieux. Pour Julien, son fils, il exerce le plus beau métier du monde ; et ce dernier ne rêve que d’une chose, mettre ses pas dans ceux de son père. Le livre démarre par la fin, les derniers jours d’Henri, et son fils qui raconte sa vie. Un très joli récit, tendre et généreux, comme les personnages qu’il met en scène.

Lire la suite « Les recettes de la vie »

Rebellez-vous !

Marie Laguerre, avec Laurène Daycard, L’Iconoclaste, février 2020, 150 p., 15€

C’est là un livre indispensable, une lecture à mettre entre toutes les mains, des femmes, des filles, des hommes, des garçons. Le récit d’un acte de rébellion, le manifeste qui s’en est suivi, puis la façon dont nous toutes et nous tous (oui, les hommes aussi sont concernés), pouvons agir.

Lire la suite « Rebellez-vous ! »